info@caminosantiago.com


Le nom de ce bourg nous renvoie un écho de sa splendeur passée lorsqu’il a été Siège Episcopal. Il a également été un point redoutable sur le tracé médiéval de Saint-Jacques car c’est là que commençaient les Monts de Oca, infestés de bandits et de voleurs de grand chemin. Cette agglomération compte aujourd’hui 120 habitants. Une petite déviation permet de nous approcher de la sortie du bourg vers Valdefuentes, lieu où on trouve les vestiges de ce qui fut un important prieuré et un hôpital cistercien au XIIe siècle.
À VOIR :
- Monastère de « San Félix de Oca » (IXe s.). Un kilomètre avant d’entrer dans le bourg. Aujourd’hui on peut apprécier les vestiges d’une abside de ce monastère mozarabe. Ici a été enterré le comte Diego Rodríguez Porcelos, fondateur de la ville de Burgos.

- Les ruines de l’église de San Félix sont un monument déclaré Bien d’Intérêt Culturel.

- Église paroissiale de Santiago (fin du XVIIIe siècle). À l’intérieur, elle conserve une intéressante sculpture baroque de l’Apôtre. Son dôme de style de la Rioja qui surplombe la tour attire l’attention.

- Hôpital de San Antonio Abad (XIVe s.). Fondé par la reine de Castille Juana Manuel, en 1380, il conserve un frontispice (du XV-XVIe siècle) derrière lequel s’ouvre la cour et ses vestiges du XVe siècle. Il a été une importante institution de Saint-Jacques, et aujourd’hui l’édifice est totalement restauré.

- Ermitage de la « Virgen de la Oca ». Il se situe dans un bel endroit à côté du puits où la tradition indique qu’a eu lieu le martyre de San Indalecio, disciple de saint Jacques. Le deuxième dimanche d’août est célébrée ici une intéressante fête populaire autour du sanctuaire.