info@caminosantiago.com


Ce bourg sur les rives de la rivière Cea est une étape fondamentale sur la route et constitue la fin de la septième étape du Codex Calixtinus. La naissance de cette ville de 2 378 âmes est directement liée au Monastère de San Benito, et parmison riche patrimoine artistique, elle thésaurise une demi-douzaine de monuments déclarés Biens d’Intérêt Culturel.

À VOIR :

- Arc de San Benito. Vestiges du monastère associé à la propre histoire du bourg.

- Église de la « Trinidad » (Trinité) (XIII, XVI-XVIIe siècle). Bien que fermée au culte en 1964, elle est le cadre hébergeant l’Office de tourisme, le gîte et le Centre culturel Carmelo Gómez.

- Église de « San Juan de Sahagún » (XVIIe s.). Elle conserve en son sein les restes des saints Facundo et Primitivo. Son grand retable est une oeuvre de Matías de Arriba et ceux dutransept sont de Lucas González.

- Église de San Tirso. Son aspect actuel répond à des transformations postérieures des XVIe et XVIIIe siècles. De style mudéjar, elle est considérée comme le prototype d’autres oeuvres du même style réalisées dans les environs de Sahagún.

- Église paroissiale de San Lorenzo (XII-XIIIe s.). De style mudéjar, elle possède trois nefs et une tour rectangulaire. À côté de l’église se trouve la chapelle de Jésus avec ses bas-reliefs de Juan de Juni.

- Monastère des Mères Bénédictines. Il héberge un intéressant musée de pièces d’orfèvrerie et de peinture religieuse dans lequel on peut contempler un magnifique ostensoir d’Enrique de Arfe (XVIe s.) et le sépulcre d’Alfonso VI de León et Castille.

- « Nuestra Señora La Peregrina ». Sanctuaire dont est à l’origine du nom la belle sculpture de la Vierge avec sa tenue de pèlerine, du XVIIe siècle et  oeuvre de l’andalouse « Roldana ». Ancien couvent franciscain réalisé en brique avec des arcs arabes. Elle possède des plâtreries mauresques du XVe siècle dans la chapelle de Diego Gómez de Sandoval.

- La « Virgen del Puente » (XIIe s.). Cet édifice en brique est le premier sanctuaire sur la Route de Saint-Jacques dans la province de León. En son sein, la sculpture de châssis de la Vierge. Dans ses alentours est célébrée une fête populaire tous les 25 avril.

- Pont « Canto ». Solide voie publique d’origine romaine dont la construction a été ordonnée en 1085 par Alfonso VI. Cinq voûtes en berceau  d’époque médiévale permettentde franchir les eaux de la rivière Cea en quittant la localité.

- Monastère de « San Facundo y San Primitivo » De ce qui a été une grande abbaye bénédictine, seule la Tour de l’Horloge reste debout

Hébergement

No hay resultados.