info@caminosantiago.com

C’est la fin de la neuvième étape du célèbre Codex Calixtinus. À l’entrée, nous sommes surpris par un grand chêne vert connu comme étant celui « des pèlerins ». En son temps, le village a été une enclave importante sur le chemin de par la présence de divers hôpitaux et églises et de par sa position de dernière étape avant l’ascension du Mont Irago.

À VOIR :

- Ermitage « del Bendito Cristo de la Vera Cruz ». C’est une construction du XVIIIe siècle présidée par le cimetière.

- Chapelle de San José (XVIIIe s.). En son sein est conservée une image de l’Apôtre saint Jacques.

- Église paroissiale de la « Asunción ». Sa construction a débuté au XIIe siècle, bien qu’elle ne conserve plus de cette époque que l’abside romane et ses trois fenêtres évasées. Pour son édification ont été employées des pierres d’ardoise et de grès constituant un exemple architectural de l’art roman rural. Ce temple est déclaré Bien d’Intérêt Culturel.