info@caminosantiago.com


Cette ville peuplée de 11 298 habitants est le centre de la Maragatería (région de la province de León) et le lieu où s’unissent deux chemins de pèlerins : le Chemin Français et la « Via de la Plata ». C’est une ville possédant plus de deux mille ans d’histoire dont l’ensemble historique est déclaré Bien d’Intérêt Culturel, de même que quatre autres monuments, et qui jouit de la plaine fertile de la rivière Tuerto et d’une magnifique position géostratégique.

À VOIR :

- Cathédrale. Débutée à la fin du XVe siècle, elle a été achevée au XVIIIe. C’est une superposition de styles : Gothique fleuri, Renaissance et Baroque. On remarque la « Virgen de la Majestad », romane du XIe siècle ; le grand retable, de Becerra ; la « Inmaculada », de Gregorio Fernández, ainsi que la chaire et les stalles du choeur.

- Palais Episcopal. Ouvrage de l’architecte Antonio Gaudí édifié en 1887. Il héberge le Musée des Chemins et ses intéressantes épigraphies romaines et sculptures médiévales.

- Remparts romains. Restaurés au XIIIe siècle.

- Ergastule romain La réhabilitation de ce bâtiment d’époque romaine inclut sa récupération et son adaptation en Musée Romain abritant d’innombrables pièces récupérées dans les fouilles archéologiques de la localité. Il existe également une route romaine, organisée par la Municipalité et parcourant la ville.

- Sanctuaire de Fátima. Beaux chapiteaux romans. À l’intérieur sont présentes d’intéressantes plâtreries de l’école d’Astorga. Mairie. Baroque du XVIIe siècle. Initiée sur les plans du maître Francisco de la Lastra  Excellent exemple de l’architecture civile comparable à l’ancienne mairie de León, à celles de Valderas ou de Ponferrada.

- Couvent du « Sancti Spiritus ». Couvent de clôture construit au XVIe siècle. Possède des retables du XVIIIe.

- Église de San Bartolomé. C’est le temple le plus ancien de la ville. Ses travaux permanents ont abouti à un amalgame de styles et d’oeuvres artistiques de différentes époques : restes mozarabes, romans, gothiques et baroques.

- Musée du Chocolat. Il a ouvert ses portes en 1994. À l’intérieur sont exposées une large compilation de vieux objets utilisés dans le processus traditionnel d’élaboration de ce produit, des photographies et plusieurs collections d’emballages anciens.