info@caminosantiago.com

Pèlerinage en voiture

Traditionnellement, le pèlerinage se fait à pied, bien qu'aujourd'hui on puisse le faire à cheval ou en vélo. Mais ce qui n'est commun, c'est de parcourir en voiture.

Depuis que Carl Benz a construit en 1885 la première automobile à essence, jusqu'à nos jours, plusieurs aventuriers ont pris la route de Compostelle en voiture, au volant d'innombrables modèles et marques de voitures, afin d'unir l'histoire moderne à l'histoire ancienne.

 

Les derniers en date à avoir réalisé cette épopée sont les membres du "Historical Vehicle Club" de Belgique, qui a organisé un rallye touristique sur le Chemin de Saint-Jacques.  Ils ont commencé le Chemin à Bruxelles, siège du club qui rassemble plus de 250 membres de toute l'Europe. L'unique condition d'adhésion est de posséder un véhicule de plus 40 ans.

Vingt-neuf voitures anciennes (conservées en excellent état, et dont la vitesse moyenne ne dépasse pas les 60 kilomètres/heure) sont parties de Belgique à destination de Paris, où ils ont pris le train jusqu'à Biarritz. Après avoir débarqué, elles ont commencé le chemin, direction Pampelune et Logroño. 

Au cours de leur trajet dans La Rioja, ils ont eu quelques petits problèmes, comme l'absence de signalisation par l'organisation à quelques carrefours, ce qui mené plus d'un pilote à se rendre au Monastère Valvanera.

Les voyageurs avaient retenu leur hébergement et une visite à l'ensemble monastique de San Millán. Tandis que les pilotes et leurs accompagnants effectuaient la visite, les touristes et les habitants du village ont pu admirer et photographier les voitures, aux noms mythiques, comme "Porsche" ou "Ferrari". Les plus sollicités ont été les doyens du rallye : une "Delage" française de 1927 et une "Bugatti" italienne de 1938. Leur parcours sur les terres de La Rioja a pris fin avec la visite d'une cave dont ils ont pu apprécier le vin, avec modération toutefois, car la limite d'alcool ne varie pas en fonction de l'âge du véhicule !